Œnotourisme

Oenotourisme : la route des vins en côte du Rhône

Par Vignobles.net — 4 minutes de lecture
rhone-route-vins

Les vins de la vallée du Rhône sont classifiés en deux parties : la zone dite septentrionale qui s’étend de Vienne à Valence et couvre 4 700 hectares et la zone méridionale, située entre Montélimar et Avignon qui représente 71 000 hectares. Le climat est moins chaud dans la partie septentrionale de la vallée du Rhône et les vignobles sont disposés en terrasse sur des coteaux pentus et difficiles d’accès. Dans la partie méridionale, le terroir est plus riche et plus diversifié ce qui permet le travail de la vigne, mais également d’autres types de cultures. Faire la route des vins en Côte du Rhône est très intéressant, car les appellations prestigieuses ne manquent pas : Côte-Rôtie, Condrieu, Saint-Joseph, Crozes-Hermitage, Côtes du Rhône, Châteauneuf-du-Pape, Gigondas, Beaume de Venise, etc. De plus, vous traverserez des villages typiques qui vous permettront de mieux connaître l’histoire du vignoble de la vallée du Rhône.

Au nord : le vignoble de la vallée du Rhône septentrionale

La vallée du Rhône septentrionale débute à 30 kilomètres au sud de la ville de Lyon. Les vignes y sont cultivées en terrasse sur des coteaux pouvant s’élever parfois à près de 300 mètres d’altitude. On y retrouve des vins que le monde entier nous envie, pourtant il n’y est produit que 10 % des crus de la production totale de vin en vallée du Rhône. Les grands vins rouges de la vallée du Rhône sont produits à base de Syrah.

Débutez votre périple en visitant la ville de Vienne, empreinte par la conquête romaine et par l’architecture médiévale. Nous vous conseillons ensuite de visiter le domaine Garon à Ampuis, lieu de production du fameux Côte-Rotie. Ensuite, direction le domaine des Vins de Vienne et sa cave, au sein de laquelle vous pourrez goûter chaque appellation qui fait la richesse de la vallée du Rhône. Les viticulteurs gérants du domaine vous partageront leurs techniques de vinification et leur savoir-faire.

Enfin, le magnifique village de Tain l’Hermitage et son domaine viticole vous feront découvrir des vins sélectionnés dans les appellations Crozes Hermitage, Saint-Joseph et Hermitage. Sept kilomètres plus loin, embarquez dans un train à vapeur qui vous immergera dans les gorges du Doux, un panorama à couper le souffle !

Au sud : la vallée du Rhône méridionale et son fameux Châteauneuf-du-Pape

Entre Montélimar et Avignon, nous voici dans la vallée du Rhône méridionale. Ici, le climat moins rude permet la culture de la vigne, mais aussi des oliviers comme cela peut être le cas en Provence. La fameuse appellation Châteauneuf-du-Pape s’étend sur plus de 3 100 hectares et fait la fierté de la région.

vins-rhone-chateauneuf-du-pape

En sillonnant la route des vins de la vallée du Rhône, vous aurez l’occasion de traverser plusieurs départements tels que l’Ardèche, le Vaucluse ou encore la Drôme. Le cépage majoritairement cultivé en vallée du Rhône méridionale est le grenache. Commencez votre excursion en visitant Montélimar, connu partout en France pour son nougat. Vous serez séduit par l’ambiance de ses marchés et la beauté du château des Adhémar datant du XIIe siècle.

Le village de la Garde Adhémar est d’ailleurs l’un des plus beaux villages de France. Au pied des dentelles de Montmirail, vous pourrez vous rendre à Gigondas pour une dégustation de vins. Puis, rendez-vous à Châteauneuf-du-Pape pour allier dégustation et tourisme. Enfin, Avignon ou la « Cité des Papes » vous offrira de nombreux sites à visiter.  

La route des vins en côte du Rhône est extrêmement vaste et variée. Ainsi, pour pratiquer l’œnotourisme dans la vallée du Rhône, il vous faudra planifier précisément votre séjour. Contactez par téléphone ou envoyez un message de réservation aux domaines quelques mois à l’avance afin de connaître leurs jours de fermeture.