Les régions viticoles de France

Alsace : les cépages, appellations et caractéristiques des vins de la région

Par Vignobles.net - 6 minutes de lecture
Vignoble alsacien

Région historique et culturelle du nord-est de la France, l’Alsace est connue en Europe et dans le monde entier pour sa gastronomie et la qualité de son vin. En Alsace, ce n’est pas le terroir qui donne son nom aux vins mais les cépages. Le nom du cépage est donc très souvent mentionné sur la bouteille à la suite de l’appellation d’origine. Nous allons découvrir dans cet article les cépages les plus cultivés en Alsace, les fameuses appellations alsaciennes ainsi que les caractéristiques des vins régionaux.

Les cépages les plus cultivés en Alsace

L’alsace est réputée pour produire majoritairement des vins blancs. Les cépages viticoles les plus cultivés sont au nombre de sept. Six cépages blancs et un seul utilisé pour produire du vin rouge ou rosé. Voici le détail :

Le Sylvaner

C’est un cépage qui se récolte en vendanges tardives. La vigne aimera être plantée en profondeur dans des sols de type calcaires. On considère qu’il représente environ 14 % du terroir alsacien. Les vins blancs issus de ce cépage seront particulièrement frais et fruités.

Le Pinot blanc

Originaire de Bourgogne, on le retrouve aujourd’hui couramment en Alsace où il est également nommé Klevner. Ce cépage est résistant aux hivers rudes et aux fortes chaleurs ce qui le rend facile à exploiter. Il donne des vins blancs équilibrés entre notes d’épices et de fruits.

Le Riesling

C’est le cépage le plus implanté en Alsace. II occupe plus de 23 % du vignoble alsacien. C’est une variété tardive qui donne une production constante. On obtient avec ce cépage des vins fins et typés qui font la renommée de la région au niveau mondial.

Le pinot gris

On retrouve ce cépage sur environ 10 % des terres viticoles d’Alsace. Il sera productif sur des terrains calcaires ou volcaniques. Il donnera des vins blancs puissants et équilibrés dotés de bonnes capacités de garde, mais également des moelleux.

Le pinot noir

C’est le seul cépage noir cultivé dans la région. Il se plaît dans des sols sableux. Il produira des vins rouges ou rosés très fruités aux notes emblématiques de cerise. Ces vins sont généralement élevés en fût de chêne ce qui ajoute une touche supplémentaire plus complexe à sa structure.

Le Gewurztraminer

C’est la star des cépages alsaciens. Il est fragile et sensible aux maladies de la vigne et au climat. Sa récolte est précoce et ce n’est pas un cépage à gros rendement. Toutefois, on le retrouve sur près de 18 % du vignoble alsacien. Il est réputé pour donner des vins corsés et fleuris, splendides en goût, en intensité et en richesse.

Le muscat d’Alsace

Ce cépage est très peu implanté à l’heure actuelle, car trop irrégulier en termes de rendement. Cependant, les vins issus de sa culture sont frais et très aromatiques. Idéaux en apéritif, ce sont des vins blancs secs contrairement aux muscats méridionaux.

Les fameuses appellations alsaciennes

En 1962, l’Alsace est la première région de France à bénéficier d’une Appellation Contrôlée en raison de sa fameuse bouteille en forme de flûte. Les Appellations d’Origine Contrôlée (AOC) garantissent la traçabilité d’un produit : terroir d’origine, savoir-faire régional et caractéristiques.

Vins d'Alsace
Vins d’Alsace

Les vins d’Alsace sont obligatoirement embouteillés au domaine, lieu de leur production. L’Appellation Alsace Contrôlée fait généralement mention du cépage utilisé. L’Appellation Alsace Grand Cru Contrôlée regroupe 51 vignobles alsaciens qualifiés de « grands crus » par l’Institut des Appellations d’Origine. Pour produire ces vins, seuls les cépages de Pinot gris, Riesling, Muscat et Gewurztraminer sont autorisés. Le degré d’alcool est également réglementé et doit se situer entre 10° et 12°.

Les crémants d’Alsace bénéficient eux aussi de leur appellation depuis 1976. Pour porter l’Appellation Crémant d’Alsace Contrôlée, les vins doivent obligatoirement provenir des cépages de Pinot blanc, gris et noir et de Riesling. La récolte doit s’effectuer de manière traditionnelle et les raisins doivent être ramassés aux prémices des vendanges pour un équilibre parfait.

Les AOC Alsace peuvent être complétées de deux mentions qui s’appliquent aux vins issus de cépages dits « nobles » :

  • Les vendanges tardives : elle qualifie les récoltes réalisées en sur maturité au cours d’années exceptionnelles. Le degré est plus haut grâce au taux de sucre plus important dans le fruit.
  • La sélection de grains nobles : elle tient son nom du tri des grains de raisin atteint par la pourriture noble. Cette sélection n’est possible que sur les quatre cépages suivants : Riesling, Muscat, Tokay Pinot gris et Gewurztraminer.
AOC d'Alsace
AOC d’Alsace

Les caractéristiques des vins régionaux

La force aromatique des vins d’Alsace est réputée dans le monde entier. Le terroir est riche et la géologie très diversifiée, ce qui permet de leur conférer une fraîcheur et une finesse incomparable. Chaque cru possède une identité et une texture propres. La palette des sensations fluctue entre la puissance du Gewurztraminer, l’élégance du Riesling, l’intensité du Pinot et la fraîcheur fruitée du Muscat.

Nous espérons que cet article vous aura permis de mieux connaître l’Alsace, ses cépages, ses appellations et les caractéristiques de ses vins. Les crus d’Alsace sont variés et auront l’avantage de vous offrir des sensations étonnantes en association avec tous types de mets.