Les régions viticoles de France

Jura : les cépages, appellations et caractéristiques des vins de la région

Par Vignobles.net — 5 minutes de lecture
Jura domaine

Département de l’est de la France, le Jura est bien connu pour ses lacs et ses vallées. Son paysage est également composé de vignobles situés à flanc de côteaux ainsi que de vastes plaines. Le réputé massif du Jura, situé au sud-est, offre aux amoureux des sports d’hiver et autres randonneurs, des moments de plénitude parfaits entre sport et observation de la nature. Nous allons découvrir dans cet article les cépages les plus cultivés dans le Jura, les fameuses appellations jurassiennes ainsi que les caractéristiques des vins régionaux.

Les cépages les plus cultivés dans le Jura

On dénombre cinq cépages majoritairement cultivés dans le Jura. Le climat rude ainsi que les sols de type argilo-calcaire demandent aux cépages d’être assez résistants. Voici le détail des variétés de vignes les plus implantées dans le Jura :

Le Chardonnay

C’est le cépage principalement implanté dans le Jura avec plus de 48 % de la surface viticole couverte. Il est présent dans la région depuis le XIVe siècle et est également très répandu à l’échelle mondiale en raison de sa grande capacité d’adaptation. Il se plaira et donnera une très bonne production sur tous types de terres, il est en revanche sensible à certaines maladies de la vigne comme la coulure. Il permet de produire des vins de caractère, typique des vins blancs jurassiens. Il est également à l’origine de certains crémants du Jura.

Le Savagnin

C’est un cépage originaire d’Allemagne, dont les feuilles et raisins de petites tailles sont caractéristiques. Il possède une pellicule épaisse qui lui permet de bien s’adapter au climat jurassien, mais reste sensible à la pourriture grise. Il est principalement utilisé pour concevoir le vin jaune, très aromatique, car récolté en vendanges tardives. Il permet l’élaboration de grands crus aux bonnes capacités de garde.

Le Poulsard

Ce cépage noir est assez répandu sur le terroir jurassien, car il représente 18 % de l’ensemencement. Il produit de petites grappes aux grains de taille moyenne qui permettent de concevoir des vins rouges fins et aromatiques. Il craint les gelées printanières et certaines maladies. Sa production est difficilement prévisible tant il reste inconstant selon les années. On le retrouve en particulier dans l’AOC Côtes du Jura et l’AOC Arbois Pupillin.

Le Pinot noir

Cépage emblématique de Bourgogne, le Pinot noir, qui date de l’époque romaine, couvre environ 11 % du domaine jurassien. Il aimera être planté dans les sols de graves et ses feuilles, arrivées à maturité, seront d’un vert profond. Il donne des vins rouges de couleur rouge soutenue, charpentés et comportant des notes de sous-bois et de fruits mûrs. Il peut être assemblé au Poulsard et au Trousseau pour des alliances particulièrement savoureuses.

Vignoble Jura Pinot noir
Vignoble du Jura – Pinot noir

Le Trousseau

Ce cépage doit son nom à l’aspect retroussé des fruits qu’il produit. Les grains sont reconnaissables de par leur forme légèrement allongée. Il demande un niveau d’ensoleillement supérieur à celui que nécessitent les autres cépages implantés dans le Jura. Les vins rouges issus de sa culture possèdent une robe violette et sont généralement assez structurés. Ils auront des arômes de fruits rouges et une capacité de garde d’environ 10 ans.

Les fameuses appellations jurassiennes

On distingue dans le Jura six différentes appellations, à savoir, trois AOC régionales et trois AOC communales. Les appellations d’origine contrôlée régionales sont :

  • AOC Côtes du Jura : il est à l’origine d’une majorité de vins blancs (12 800 hectolitres), mais également de vins rouges et rosés, et de quelques vins jaunes et vins de paille.
  • AOC Crémant Jura : cette appellation est réservée aux vins effervescents, qu’ils soient blancs ou rosés.
  • AOC Macvin du Jura : on retrouve sous cette AOC principalement des liqueurs de vins blancs, rouges ou rosés. À noter que la conception de liqueurs issues de vins rouges ou rosés est confidentielle.

En ce qui concerne les appellations d’origine contrôlée communales, on recense :

  • AOC Arbois : sous cette AOC ou AOP, on trouvera autant des vins rouges, que des rosés, des vins blancs secs, du vin jaune et de l’AOC vin de paille.
  • AOC Étoile : il produit des vins jaunes, des vins de paille, mais également des vins blancs secs.
  • AOC Château-Chalon : sous cette appellation, l’on ne retrouve que des vins jaunes.
vins du Jura
Vins du Jura

Les caractéristiques des vins régionaux

Le principal avantage de la région Jura est qu’elle possède une grande variété de terroirs. Les vignerons jurassiens sont d’ailleurs en train de donner une nouvelle vie aux vins issus de cette petite région de France. Des vins de grande qualité ont vu le jour dans le Jura et ils ont une originalité propre hors du commun. On retrouvera ainsi des saveurs pour tous les palais et en accord avec différents types de mets. Le vin jaune et le vin de paille en sont d’ailleurs des spécialités uniquement produites dans le Jura.

Nous espérons que cet article vous aura permis de mieux connaître le Jura, ses cépages, ses appellations et les caractéristiques de ses vins. Puissance ou légèreté, arômes de fruits rouges ou de fruits mûrs ainsi que vins jeunes ou vins de garde, à consommer en apéritif, au cours des repas ou en digestif, chacun trouvera son bonheur grâce aux vins du Jura !