Les régions viticoles de France

Champagne : les cépages, appellations et caractéristiques des vins de la région

Par Vignobles.net — 5 minutes de lecture
Bouteille champagne brut nature

La Champagne est une ancienne province du nord-est de la France. Depuis 2016, elle fait partie de la région Grand-est avec la Lorraine et l’Alsace. Toutefois, on continue à parler de « vignoble de Champagne » en ce qui concerne l’étendue viticole dédiée à la culture de la vigne. Nous allons découvrir dans cet article les cépages les plus cultivés en Champagne, les fameuses appellations champenoises ainsi que les caractéristiques des vins régionaux.

Les cépages les plus cultivés en Champagne

Légalement, la culture de 7 cépages est autorisée en Champagne. Les 3 premières variétés sont majoritaires et donnent près de 99 % du volume de vin élaboré. Il s’agit de :

Le Pinot Noir

Il représente 38 % de l’ensemencement global du vignoble de Champagne. Il aimera être implanté dans les sols frais et calcaires de la région. On le retrouve notamment dans les fameux Montagne de Reims et Côte des Bar. Les vins issus de ce cépage sont assez puissants et structurés et présentent des notes de fruits rouges. Il peut également être utilisé en assemblage pour apporter du corps aux vins rouges.

Le Pinot Meunier

Ce cépage résistant est implanté sur plus de 32 % du terroir champenois. Il apprécie les terrains argileux et s’adapte aux aléas météorologiques fréquents en Champagne. Surtout cultivé dans la Vallée de la Marne, il permet de produire des vins fruités et souple qui présenteront, en vieillissant, une certaine rondeur

Le Chardonnay

Il occupe plus de 30 % des terres champenoises. Bien cultivé, il résistera aux conditions climatiques et donnera une bonne récolte. Les vins de la Côte des blancs en sont principalement composés. Il fluctue entre arômes délicats de fleurs, de fruits d’hiver et de notes minérales. Il convient tout particulièrement à la création de vin de garde grâce à sa lente évolution.

Les quatre cépages restants composent, tous réunis, moins de 1 % de la production restante. Ce sont : le Pinot Blanc (ou Pinot Blanc vrai), le Pinot Gris (ou Fromenteau), le Petit Meslier et l’Arbane.

Champagne bouteille au frais
Champagne – bouteille au frais pour bien la savourer

Les fameuses appellations champenoises

On dénombre 3 appellations d’origine contrôlée en Champagne :

  • L’AOC Champagne regroupe les vins qui sont utilisés pour la production du Champagne. Cela inclut différentes communes et donc, des terroirs variés. Chaque grand producteur de Champagne choisi d’élaborer sa composition selon les cuvées et les années, tout en intégrant une proportion de vin prédéfinie par la maison.
  • L’AOC Coteaux champenois concerne les vins dits « tranquilles », c’est-à-dire élaborés à partir d’un seul cépage. On recense des rouges, des rosés et des vins blancs cultivés et vinifiés de façon traditionnelle. Les communes de production sont parfois accolées à l’appellation sur l’étiquette.
  • L’AOC Rosé des Riceys regroupe exclusivement des vins tranquilles, fruits d’un court temps de macération. Ils sont conçus à base de Pinot noir dans l’Aube, sur la commune de Riceys.

Les caractéristiques des vins régionaux

La production, en Champagne, est essentiellement tournée vers les vins mousseux. On y retrouve de nombreuses cuvées, des millésimes variés et des bouteilles différentes selon les marques. En fonction des cépages, des années ainsi que du dosage, les crus offriront une palette de saveurs différente.

 Il faut savoir qu’un champagne blanc de blancs n’intégrera à sa fabrication que des raisins issus de cépages blancs. Un blanc de noirs en revanche, regroupe exclusivement les baies noires du Pinot noir et du Pinot meunier.

De nombreuses maisons conçoivent du champagne, on peut retrouver parmi elles : le luxueux Ruinart, Moët & Chandon, Dom Pérignon, Veuve Clicquot, ou encore le champagne Nicolas Feuillatte.

Produit de luxe, le prix de la bouteille peut représenter une véritable fortune selon le millésime et la marque. La tradition champenoise implique de réaliser des assemblages avec des crus d’années différentes.

  Champagne blanc ou champagne rosé
Champagne blanc ou champagne rosé ?

Cela a pour effet de donner des vins de caractère marqués par des couleurs, des textures et des saveurs différentes. Le champagne peut être brut, doux ou demi-sec selon le taux de sucre entrant dans sa composition.

Les cuvées spéciales sont des assemblages des meilleurs crus d’un domaine, tandis qu’on entend par millésimés, les champagnes issus de la production d’une année exceptionnelle. Ce sont des breuvages aromatiques, plus ou moins complexes, riches, et qui ont un très bon potentiel de garde.

Les vins des Coteaux champenois sont des rouges, des blancs et des rosés frais, marqués par des notes de framboise, douces et veloutées en bouche. Quant aux rosés des Riceys, ils sont plutôt secs, ronds et denses en bouche, au nez de cerise épicée et de fruits confits.