Les régions viticoles de France

Vallée de la Loire : les cépages, appellations et caractéristiques des vins de la région

Par Vignobles.net — 6 minutes de lecture

La vallée de la Loire est la région de France comprenant le Val de Loire orléanais, le Blésois, le Val de Loire Tourangeau, le Saumurois et le Val d’Anjou. Célèbre pour ses châteaux et son patrimoine architectural, elle l’est tout autant grâce à ses vignobles. Nous allons découvrir dans cet article les cépages les plus cultivés dans la Vallée de la Loire, les fameuses appellations ainsi que les caractéristiques des vins régionaux.

Les cépages les plus cultivés en vallée de la Loire

Les cépages majoritaires utilisés pour la production des vins de la vallée de la Loire sont au nombre de six : trois pour concevoir du vin blanc, et trois pour le vin rouge. Voici le détail :

Melon de Bourgogne

Unique cépage de la région nantaise, le Melon de Bourgogne fut introduit dans la région par des moines au XVIe siècle. Il représente près de 30 % de l’encépagement du Val de Loire et a contribué à faire de l’AOC Muscadet un des vins les plus populaires de France. Lorsqu’il est cultivé à Nantes, les roches cristallines lui donnent davantage de finesse. Il se récolte très tôt dans la saison.

Chenin blanc

Ce cépage, également nommé Pineau de la Loire, est autochtone. C’est un cépage tardif qui sait particulièrement s’exprimer sur les terroirs d’Anjou et de Touraine. S’il est récolté au tout début des vendanges, il donnera des vins blancs secs typés ou une bonne base de conception pour des vins à faible effervescence. En vendanges tardives, il permettra de produire de grands crus en sec, demi-sec et moelleux aux grandes capacités de garde.

Sauvignon blanc

Ce cépage fragile est surtout cultivé dans le Centre-Loire où il représente 28 % du domaine. Il ne peut pas être planté dans tous types de sols et soumis à des climats trop rudes ou trop chauds. Les vins issus du Sauvignon blanc auront la particularité de varier en fonction du terroir d’origine. Il fait partie des cépages les plus aromatiques, utilisés dans la vallée de la Loire.

D’autres cépages blancs sont également utilisés à plus petite échelle comme : la Folle Blanche, le Chardonnay, le Chasselas, le Romorantin, le Sauvignon gris, le Tressallier, etc.

Cabernet franc

Il compose à lui seul 56 % du terroir. Il est considéré comme le premier cépage noir de la Loire avec une implantation remontant au XIe siècle. On le retrouve dans les appellations Chinon, Bourgueil, Saint-Nicolas-de-Bourgueil, Saumur, Saumur Champigny, Anjou et Anjou-Villages. Il est également utilisé seul pour élaborer le Cabernet d’Anjou et de Saumur ou assemblé pour la production de rosés de Touraine.

Cépage de Cabernet pour vins de Loire
Cépage de Cabernet pour vins de Loire

Gamay

On parle ici de « Gamay noir à jus blanc » pour définir ce cépage. Il se plaît dans des sols argileux et est souvent vinifié seul, notamment en Touraine. On peut également l’associer au Côt ou au Cabernet pour des vins aux arômes surprenants.

Pinot noir

Même s’il ne couvre que 8 % des terres viticoles de Vallée de Loire, ce cépage précoce est cultivé en raison de ses grandes capacités d’adaptation en termes de sols, mais également de climat. Originaire de Bourgogne, on le retrouve aussi dans l’est de la Touraine.

On recense également quelques cépages noirs plus faiblement utilisés pour produire des vins rouges et rosés de vallée de la Loire comme : le Grolleau, le Cabernet Sauvignon, le Pineau d’Aunis,
le Côt, la Négrette, etc.

Les fameuses appellations de la vallée de la Loire

La région viticole de la vallée de la Loire est un immense territoire. Pour cette raison, de nombreuses appellations existent et sont réparties selon les sous-régions qui la composent. On retrouve ainsi :

  • Dix-neuf appellations d’origine contrôlée Anjou-Saumur : Anjou, Anjou-Gamay, Anjou-villages, Rosé d’Anjou, Cabernet d’Anjou, Coteaux-de-l’Aubance, Anjou-côteaux-de-la-Loire, Savennières, Savennières coulée de Serrant, Savennières roche aux moines, Coteaux du layon, Bonnezeaux, Quarts de Chaume, Saumur, Cabernet de Saumur, Coteaux de Saumur, Saumur-Champigny, Anjou-villages-Brissac, Chaume.
  • Sept AOC sur le pays nantais : Muscadet côtes de grand-lieu, Muscadet, Muscadet coteaux de la Loire, Muscadet Sèvre Maine, Gros-plant du pays nantais, Fiefs vendéens, Coteaux d’Ancenis.
  • Vingt appellations en Touraine : Cour Cheverny, Touraine, Touraine-Amboise, Touraine-Azay-le-Rideau, Touraine-Mesland, Bourgueil, Chinon, Coteaux du loir, Jasnières, Saint-Nicolas-de-bourgueil, Montlouis-sur-Loire, Vouvray, Cheverny, Coteaux-du-vendômois, Valençay, Orléans, Touraine-noble-joué, Orléans-Cléry, Touraine-Chenonceau, Touraine-Oisly
  • Deux appellations régionales de Loire : AOC Rosé-de-Loire et AOC Crémant-de-Loire.
  • Douze AOC des vignobles du Centre : Châteaumeillant, Côtes d’Auvergne, Côtes-du-forez, Coteaux-du-giennois, Saint-Pourçain, Côte-Roannaise, Menetou-Salon, Pouilly-fumé, Pouilly-sur-Loire, Quincy, Reuilly, Sancerre.
Vins de la Vallée de la Loire
Vins de la Vallée de la Loire

Les caractéristiques des vins régionaux

Il est difficile de répondre précisément à cette partie tant le terroir de Loire est vaste et les vins variés. Toutefois, la Loire a drainé des sols qui constituent aujourd’hui la base commune des vins de Loire. En termes de parfums et d’arômes, les vins de Loire se caractérisent par une certaine légèreté et une fraîcheur reconnaissable. On retrouve notamment un grand nombre de vins dont l’acidité est un atout à accorder à toute sorte de plats.

Nous espérons que cet article vous aura permis de mieux connaître la Vallée de la Loire, ses cépages, ses appellations et les caractéristiques de ses vins. Qu’il s’agisse de vins blancs, rosés ou rouges, la variété est exceptionnelle en termes production, de vinification et de fermentation, mais aussi de tanins et de saveurs aromatiques.