Les régions viticoles de France

Beaujolais : les cépages, appellations et caractéristiques des vins de la région

Le 15 décembre 2020
Cave Beaujolais domaine

Située au nord de Lyon, la région du Beaujolais est bien connue pour sa gastronomie, ses paysages, mais surtout, son fameux vignoble. Très marquée par la viticulture depuis de nombreux siècles, la région recense environ 24 000 hectares de vigne pour plus de 1 000 000 d’hectolitres de vin produit par an. Nous allons découvrir dans cet article les cépages les plus cultivés dans le Beaujolais, les fameuses appellations du Beaujolais ainsi que les caractéristiques des vins régionaux.

Les cépages les plus cultivés dans le Beaujolais

Dans le Beaujolais, on cultive principalement deux cépages : le Gamay et le Chardonnay blanc. Si d’autres cépages sont autorisés à la culture, comme le Gamay de Bouze et le Gamay de Chaudenay, il reste très minoritaire sur le domaine régional. Voici le détail des deux variétés majoritaires :

Le Gamay

Ce cépage représente près de 98 % du vignoble Beaujolais. Il s’adapte bien à la grande variété de terroirs de la région et se révèle très productif implanté dans des sols de Schistes, calcaires ou à forte présence de granit. Le Gamay est cultivé sur environ 36 000 hectares en France, dont 22 000 hectares, uniquement dans le Beaujolais. Il permet de concevoir des vins rouges différents en couleur et en saveur et en puissance selon le terroir d’origine.

Le Chardonnay blanc

C’est le cépage le plus implanté dans le monde grâce à sa capacité d’adaptation et à sa résistance aux conditions climatiques diverses. Il ne produira donc pas le même vin blanc selon son implantation. Il trouve dans la région Beaujolais un terroir varié où il s’exprime pleinement. Il compose près des 2 % restants de l’ensemencement régional et donne des vins blancs expressifs, au nez de fleurs blanches et aux saveurs de fruits exotiques si consommés dans leur jeunesse. En vieillissant, ils se doteront d’arômes plus suaves de miel.

Les fameuses appellations du Beaujolais

On dénombre dans le Beaujolais 3 appellations principales : Beaujolais, Beaujolais supérieur et Beaujolais-Villages. Il faut ajouter à cela, 10 appellations communales appelées « Crus du Beaujolais » qui ont fait la renommée de lé région à l’échelle mondiale. Ces AOC ou AOP sont les suivantes : 

  • AOC-AOP Brouilly : vin aux fins tanins, mais caractérisé, il sera très aromatique et corsé entre fruits blancs et minéralité.
  • AOC-AOP Chiroubles : cru vif et friand, à la texture souple et aux notes parfumées de violette.
  • AOC-AOP, côte-de-Brouilly : vin délicat et ferme, il aura besoin de quelques années de garde pour s’exprimer pleinement.
  • AOC-AOP Morgon : cru charnu, dense et puissant en bouche aux notes de cerise, il pourra être conservé plus de 10 ans.
  • AOC-AOP Moulin-à-vent : vin charpenté aux arômes épicés de fruits mûrs, il développera des saveurs de sous-bois et de truffe en vieillissant. 
  • AOC-AOP Chénas : le plus rare cru du Beaujolais offrira un nez de rose et de notes boisées. Il se fera soyeux après quelques années de garde.
  • AOC-AOP Régnié : vin frais et structuré en bouche, il offre un nez de groseille et de mûre et une pointe de minéralité.
Récolte au château - Vieilles vignes Beaujolais Gamay
Récolte au château – Vieilles vignes Beaujolais Gamay

Cave Beaujolais domaine

  • AOC-AOP Juliénas : vin charnu en bouche, le nez se fait floral et finement épicé.
  • AOC-AOP Saint amour : cru septentrional du Beaujolais, il propose un nez frais et une tendresse caractéristique en bouche.
  • AOC-AOP Fleurie : vin charnu en bouche, il oscille entre parfum de fleurs et arômes fruités qui évolueront vers un côté plus épicé en vieillissant.

Il faut noter que l’on ne retrouve les trois couleurs de vin que dans les appellations d’origine contrôlée de « Beaujolais » et « Beaujolais-Villages ». Les autres appellations sont uniquement composées de vin rouge.

Depuis 1951, il existe également le « Beaujolais nouveau » parmi les vins de France. Cela concerne les vins qui ont été commercialisés avant la date du 15 décembre, imposée cette année-là. La restriction fut levée, suite à la contestation des vignerons, avec l’obligation de faire figurer la mention « nouveau » sur le millésime.

Sont ainsi nés les Beaujolais Nouveaux et Beaujolais Villages Nouveaux, célébrés dans la France entière le troisième jeudi de novembre. Ils sont conçus par une vinification rapide du Gamay (environ 5 jours) afin de garder la couleur et les arômes spécifiques aux vins Beaujolais.

Appellation Morgon domaine
Appellation Morgon domaine

Les caractéristiques des vins régionaux

Étant donné la forte présence du Gamay dans le vin rouge beaujolais, les différences de caractéristiques des vins vont principalement s’établir sur le terroir d’implantation. Ainsi sous l’appellation Beaujolais, on retrouvera des vins rouges frais et gourmant à la présence gustative de petits fruits rouges.

L’AOC Beaujolais-Villages regroupera des vins gourmands et fruits au sud du domaine, riches et structurés au centre, et au nord du vignoble, on obtiendra des crus ronds et charpentés qui font la renommée de l’appellation. Les vins blancs issus des deux appellations seront fins, floraux et fruités, et d’une extrême fraîcheur en bouche.

Nous espérons que cet article vous aura permis de mieux connaître le Beaujolais, ses cépages, ses appellations et les caractéristiques de ses vins. Les vignes implantées en région offrent une diversité de production hors du commun malgré l’utilisation majoritaire d’un seul cépage : le Gamay. Réputés de Paris à Bordeaux, ainsi que partout en Europe, les vins du Beaujolais vous garantiront une expérience gustative unique.